Avec les dolmens, les pétroglyphes sont un autre exemple de l’importance du symbolisme pour les tribus préhistoriques. Abondantes surtout au Néolithique, elles constituent sans doute l’étape préalable à la technique de l’écriture telle que nous la connaissons aujourd’hui.

Que sont les pétroglyphes?

Les pétroglyphes ou gravures rupestres sont des gravures réalisées sur la roche en utilisant la technique de l’abrasion de la surface initiale de la roche. Parmi les types les plus courants, on trouve les pétroglyphes abstraits, figuratifs, d’objets ou géométriques. Chacun d’entre eux est considéré comme un moyen de communication entre les différentes cultures du lieu.

Le sens étymologique de pétroglyphe signifie « pierre » (petra) « gravée » (glyphos). Dans la province de Grenade, nous trouvons plusieurs lieux d’intérêt où vous pouvez observer les pétroglyphes comme, par exemple, dans la Comarca de Guadix et tout près de Gorafe et du Balneario de Alicún ; les pétroglyphes d’Alicún ; ou à Dílar ou la Sierra de Lújar. Tous présentent des gravures rupestres en plein air réalisées par les tribus qui habitaient la région à l’époque préhistorique.

 

Où voir des pétroglyphes à Grenade?

Pétroglyphes d’Alicún de las Torres

Si vous passez par Guadix ou Gorafe et que vous voulez en apprendre plus sur ces écritures préhistoriques que sont les pétroglyphes, à Villanueva de las Torres, dans le Cerro de la Mina, à environ 800 mètres des célèbres Baños de Alicún, on trouve quatre rochers qui ornés de pétroglyphes rupestres. Elles représentent des symboles et des figures anthropomorphes difficiles à déchiffrer, mais dont on peut déduire des formes humaines et un grand soleil. On comprend donc qu’elles étaient destinées à la célébration de rituels magiques et religieux. La taille de ces représentations varie entre 20 et 50 cm et leur origine remonte à la période néolithique. Elles se distinguent par leur grande ressemblance avec les pétroglyphes de Vilches (Jaén) ou d’Antequera (Málaga).

Pétroglyphes de la Sierra de Lújar

En 2016 ont été découverts dans la Sierra de Lújar différents pétroglyphes représentant divers symboles circulaires et cruciformes. Les experts estiment que l’âge de ces inscriptions rupestres néolithiques, réalisées par des personnes qui se consacraient à la transhumance, pourrait se situer entre 6000 et 7000 ans. Bien qu’ils ne puissent pas être visités pour le moment, il est prévu que bientôt, et après une analyse approfondie par des experts, un espace dédié à leur observation puisse être mis à la disposition du public.

Pétroglyphes de Dílar

Au milieu de la Sierra Nevada, à une altitude de 2100 mètres, et tout près de la ville de Dílar, se trouve un rocher horizontal qui contient plus de 200 gravures et pétroglyphes sur seulement 5 mètres de long et 4 mètres de large. Récemment découvert et interprété par des experts, on a annoncé en octobre 2020 la découverte du plus grand pétroglyphe d’Andalousie, réalisé vers 5000 avant J.-C., à la fin de l’âge du cuivre, par des tribus installées dans la région.

Bien que l’emplacement exact du pétroglyphe n’ait pas encore été révélé afin de préserver sa conservation, la Junta de Andalucía et le conseil municipal de Dílar préparent un projet visant à exposer une réplique exacte de la roche préhistorique dans le village.

 

Si vous souhaitez savoir ce que sont les pétroglyphes et les observer de plus près, nous vous encourageons à en apprendre davantage sur ce type d’écriture préhistorique en visitant les pétroglyphes d’Alicún de las Torres, l’une des meilleures représentations en pierre d’Andalousie, actuellement ouverte au public. Vous allez les adorer!

Passer à la réservation!